Eddie Adams était un photographe américain connu pour réaliser des portraits de célébrités et de politiciens, mais aussi en tant que photojournaliste, il a couvert treize guerres.

Ses débuts

Eddie Adams (de son vrai nom Edward Thomas Adams), est né le 12 Juin 1933 à New Kensington, en Pennsylvanie.

Adams a servi dans le Corps des Marines des États-Unis pendant la guerre de Corée en tant que photographe de combat. Alors à peine âgé de vingt ans l'une de ses missions fût de photographier l'ensemble de la Zone démilitarisée de bout en bout, immédiatement après la guerre. Cela lui a pris plus d'un mois pour terminer.

Le cliché qui fit toute sa carrière

Ce fût quand Eddie Adams couvrit la guerre du Vietnam pour l'Associated Press qu'il prit sa photographie la plus célèbre. La photo témoigne de l'exécution en pleine rue de Saïgon le 1er Février 1968 du prisonnier Vietcong Nguyen Van Lem par le chef de la police, le Général Nguyen Ngoc Loan lors du début de l'offensive du Têt.

Le capitaine Nguyen Van Lem et ses hommes venaient juste de finir d'exécuter les épouses, les enfants et les parents des policiers sud-vietnamien. Trente-quatre civils ligotés et assassinées furent retrouvés dans un fossé. Nguyen était fier d'avoir fait cela et se vantait à qui veut l'entendre de son engagement envers les objectifs des communistes et d'avoir finalisé avec succès ses ordres de liquider toutes les personnes sur la liste qu'il lui a été donné.

Adams a remporté le Prix Pulitzer pour cette photo, mais plus tard, il regrettera sa notoriété.

Sur Nguyen Ngoc Loan et sa célèbre photographie, Eddie Adams a écrit dans Time Magazine : Le général a tué le Vietcong; J'ai tué le général avec mon appareil photo. Encore, les photographies sont l'arme la plus puissante au monde. Les gens les croient, mais les photographies mentent, même sans manipulation. Elles ne sont que des demi-vérités.

Ce que la photographie n'a pas dit était: « Que feriez-vous si vous étiez le général à cette époque durant cette chaude journée, et vous attrapiez le soi-disant méchant après avoir tué un, deux ou trois américains ? »

Plus tard, Eddie Adams présenta des excuses personnellement au général Loan et sa famille pour le préjudice irréparable qu'il a fait à son honneur quand il était vivant. Lorsque le Général Loan mourut, il le salua comme un héros d'une cause juste.

Adams a fait remarquer qu'il aurait plutôt préféré être connu pour la série de photographies qu'il a effectué sur les 48 réfugiés vietnamiens qui ont réussi à naviguer jusqu'en Thaïlande dans un bateau de 30 pieds, pour être remorqué au large par les Marines thaïlandais. Les photographies et les rapports d'accompagnement, ont aidé à persuader le président Jimmy Carter à accorder aux 200 000 boat people le droit d'asile. Adams a fait remarquer que Cela a fait quelque chose de positif et personne n'a été blessé.

Récompense et héritage

Outre le Pulitzer, Adams a également reçu plus de 500 prix, dont le prix George Polk du photojournalisme en 1968, 1977 et 1978, et de nombreux prix de World Press Photo, NPPA, Sigma Delta Chi, Overseas Press Club, et de nombreuses autres organisations.

L'héritage d'Adams est poursuivi avec Barnstorm: The Eddie Adams Workshop, l'atelier de photographie, qu'il a commencé en 1988. Eddie Adams souffrait de sclérose latérale amyotrophique (maladie de Lou Gehrig), et il mourut à New York des suites de complications de la maladie le 19 Septembre 2004.

Pour conclure, voici la bande annonce du documentaire An Unlikely Weapon relatant de l'execution de Nguyen.

Photographe, Photographie de guerre


Chris C.

Passionné de photo depuis ma plus tendre enfance, j'ai étudié ce vaste sujet à la fac. C'est une période qui me manque, surtout le développement photo en chambre noir… Par la suite, j'ai commencé à devenir contributeur sur le site iStockPhoto en 2006 et ai finalement créé Déclic Photo fin 2014.