Yann Arthus-Bertrand est un célèbre photographe français internationalement reconnu pour ses photographies aériennes. Toutefois, il est aussi journaliste, reporter, homme d'affaires et militant écologiste.

Ses débuts avant la photographie

Né le 13 Mars 1946 à Paris dans une famille de médaillistes-joailliers réputés la maison Arthus-Bertrand, Yann Arthus-Bertrand préférera suivre sa propre voie.

En 1963, alors âgé de 17 ans, il est devient assistant réalisateur, puis acteur. En 1965, il jouera aux côtés de Michèle Morgan dans le film d'Etienne Périer Dis-moi qui tuer et en 1970 dans le film de Pierre Kalfon OSS 117 prend des vacances.

En 1967 il abandonne sa carrière cinématographique au profit de sa passion de jeunesse, la nature et les animaux. Il prend alors la direction du Parc animalier du Château de Saint-Augustin, à Château-sur-Allier, dans l'Allier.

En 1976, alors âgé de 30 ans, il a part s'installer avec son épouse Anne au Kenya dans le parc national Massaï Mara pour étudier le comportement d'une famille de lions qu'il photographie tous les jours pendant trois ans.

Durant son séjour au Kenya, il se découvre alors une passion pour la photographie, notamment à bord d'une montgolfière. Il utilise dès lors son appareil photo pour consigner ses observations et prend conscience de la possibilité de communiquer de cette manière: le témoignage par l'image.

Une carrière prolifique

En 1981 il rentre en France est se consacre à l'écriture de son premier ouvrage intitulé Lions qui sera publié 2 ans plus tard. Ceci sera le point de départ d'une carrière de journaliste, reporter et photographe spécialisé dans la photographie aérienne, les grands reportages d'aventure, la faune, la nature et le sport (notamment le Paris-Dakar et le Tournoi de Roland Garros) pour le compte de Paris Match, Géo, National Geographic et bien d'autre.

En 1991, il fonde l'agence Altitude à Paris, première agence de presse et photothèque qui se spécialise dans la photographie aérienne.

En 2000, Yann Arthus-Bertrand constitua une collection de 100 000 photographies prises dans 76 pays qui composent son exposition Earth from the Air. Certains d'entre eux ont été publiés dans son livre 365 jours pour la Terre et exposé à Londres, à Singapour, en Pologne, aux Pays-Bas, en Finlande et ailleurs.

Le 1er juillet 2005, Yann Arthus-Bertrand crée l’association écologiste internationale GoodPlanet et met en place Action carbone, un programme qui a pour but de compenser les émissions de gaz à effet de serre engendrées par ses propres activités photographiques aériennes. Cette action finance des projets sur le reboisement, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Retour derrière la caméra

Depuis 2006, Yann Arthus-Bertrand endossa la casquette de réalisateur avec sa première série documentaire intitulé Vu du ciel diffusée sur France 2 qui sera suivit par plusieurs autre réalisation de ce type, notamment en 2009, son premier long métrage intitulé Home qui fût produit par Luc Besson.

Rétrospectivement

A ce jour, Yann Arthus-Bertrand publia plus de 60 livres recueillant ses photographies de paysages prises à partir d'hélicoptères et de montgolfières.

Ses œuvres ont deux connotations, politiques et esthétiques, et ont été exposées dans des espaces publics à travers le monde. Arthus-Bertrand est un membre de la Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France.

Une des photos les plus connues de Yann Arthus-Bertrand est le cœur de Voh en Nouvelle-Calédonie, qu'il a utilisé comme la couverture de plusieurs de ses livres: La Terre vue du ciel et de la Terre d'en haut.

Pour conclure, voici un court métrage de Yann Arthus-Bertrand intitulé Paris vu du ciel :

Photographie aérienne, Photographe


Chris C.

Passionné de photo depuis ma plus tendre enfance, j'ai étudié ce vaste sujet à la fac. C'est une période qui me manque, surtout le développement photo en chambre noir… Par la suite, j'ai commencé à devenir contributeur sur le site iStockPhoto en 2006 et ai finalement créé Déclic Photo fin 2014.