Robert Capa était le plus célèbre photographe de guerre du 20e siècle. Durant sa carrière, il couvrit cinq conflits majeurs: la guerre civile espagnole, l'invasion japonaise de la Chine, la Seconde Guerre mondiale à travers l'Europe, la guerre israélo-arabe de 1948 et la première guerre d'Indochine.

Ses premières années

Ernest Andrei Friedmann, plus connut sous le nom de Robert Capa est né le 22 Octobre 1913 à Budapest en Hongrie. A 17 ans, il est arrêter pour avoir participé aux activités politiques d’étudiants de gauche. Il sera libéré à la condition de partir en exil. De ce faite, en juillet 1931, il quitte la Hongrie pour Berlin ou il commence sa carrière comme un petit photographe occasionnel. En Novembre 1932, travaillant alors pour l'agence photo Dephot, il aura ses premières photographies publiées. Ces dernières représentent Léon Trotsky faisant un discours à Copenhague sur La signification de la révolution russe. Peu de temps après, du faite de ses origines juives, il quittera l'Allemagne pour la France en 1933 à cause de la montée du nazisme. Pendant son séjour en France, il était difficile de trouver du travail en tant que journaliste indépendant. C'est à cette époque qu'il adopta le nom de Robert Capa, car il sonnait américain est était proche du nom du réalisateur Frank Capra.

Photographe de guerre sur tout les fronts

Durant sa carrière, Robert se trouvera souvent au milieu d'événements historiques clés. De 1936 à 1939, il était en Espagne photographiant les horreurs de la guerre civile espagnole. En 1936, il est devenu mondialement connu pour une photo qu'il prit sur le Front de Cordoba d'un milicien loyaliste s’effondrant après avoir été mortellement touché par une balle. Après une longue controverse sur l'authenticité de cette photo, les historiens réussirent à identifier le soldat mort comme Federico Borrell García prouvant ainsi l'authenticité du cliché.

Le 7 Octobre 1943, Robert Capa était à Naples avec le journaliste de LIFE Will Lang Jr. et y photographia la poste centrale après les explosions résultant de plusieurs bombes à retardement posées par les Allemands six jours plus tôt.

La Seconde Guerre mondiale poussera Capa à voyager partout dans le monde pour photographier l'actualité de guerre d'abord pour Collier's Weekly puis pour Life Magazine. Au moment où il a fût embauché il était un citoyen de la Grande Allemagne nazie, mais il était aussi juif.

Un de ses plus célèbres travail a été fait le 6 Juin 1944 durant le débarquement de Normandie à Omaha Beach, où il débarqua à la nage en direction de la plage comme tous les autres soldats, mais au lieu d'être armé d'un fusil, il était armé d'un Rolleiflex et un Contax II. Capa réussit à photographier 106 clichés au péril de sa vie, mais ces pellicules irremplaçables fûrent essentiellement détruites durant le traitement dans les laboratoires de Time-Life à Londres. Seuls 11 clichés floues survécurent. L'erreur a été attribué à un assistant de laboratoire de 15 ans du nom de Larry Burrows. Life Magazine imprimera 10 des clichés dans son édition du 19 Juin 1944.

Après la Seconde Guerre Mondiale

En 1947, Robert Capa, fonda Magnum Photos avec ses collègues Henri Cartier-Bresson, David Seymour, George Rodger et William Vandivert.

En dehors de sa réputation en tant que photographe, Robert Capa était aussi connu pour être un joueur et un mondain. Parmi ses conquêtes, on peut citer Gerda Taro et Elaine Justin, mais la plus célèbre était Ingrid Bergman. Ce fait fût seulement médiatisés plus tard dans son autobiographie.

Au début des années 1950, Robert Capa voyagea au Japon pour une exposition associée à Magnum Photos. Sur place, Life Magazine lui demanda d'aller en mission en Asie du Sud-Est, où les Français se battait depuis 8 ans dans la Première Guerre d'Indochine. Robert Capa accompagna un régiment français et le 25 mai 1954 à 14h55, le régiment traversa une zone dangereuse au fin fond de la forêts. C'est là que Robert Capa sauta sur une mine, mettant brusquement fin à sa glorieuse mais trop brève carrière.

Son héritage

Afin de préserver le patrimoine photographique de Robert Capa et d'autres photographes son frère Cornell Capa a fondé le International Fund for Concerned Photography en 1966. Puis, en 1974 à New York, il fonda l'International Center of Photography pour donner à cette collection un domicile permanent.

Pour conclure, voici une vidéo sur Robert Capa pour le centenaire de sa naissance

Photographe, Photojournalisme


Chris C.

Passionné de photo depuis ma plus tendre enfance, j'ai étudié ce vaste sujet à la fac. C'est une période qui me manque, surtout le développement photo en chambre noir… Par la suite, j'ai commencé à devenir contributeur sur le site iStockPhoto en 2006 et ai finalement créé Déclic Photo fin 2014.