Leica est une société allemande qui conçoit et produit des appareils photos depuis 1913. Créé originellement en 1849 sous le nom «Ernst Leitz GmbH» par Ernst Leitz et Carl Kellner, elle est maintenant divisée en trois sociétés distinctes: «Leica Camera AG» qui produit des caméras; «Leica Geosystems AG», qui produit des équipements géodésique; et «Leica Microsystems GmbH» qui produit des microscopes. Les appareils photos Leica avec le temps sont devenus des objets de collections très appréciés.

Les premiers appareils photo Leica

C'est à Oskar Barnack que l'on doit le premier appareil photo compact du marché. Ce dernier conçut les premiers prototypes en 1913 en adaptant un film standard de 35 mm utilisé au cinéma, en étendant la taille de l'image à 24×36mm et instaura du même coup le ratio de 2:3 comme le nouveau format encore utilisé par les DSLRs de nos jours.

Les paroles de Barnack petits négatifs - grandes images allaient bientôt changer le monde de la photographie.

Le concept fût développé encore plus loin et en 1923 Barnack réussit à convaincre son patron Ernst Leitz II de fabriquer une série de 30 prototypes. L'appareil nommé le Leica I (pour Leitz Camera) fût un succès immédiat lors de sa présentation à la foire de Leipzig en 1925. La compacité de l'appareil, sa fiabilité et l'excellent objectif (conçut par le Dr Max Berek) ont fait son succès.

En 1930, le Leica I modèle C avec un système d'objectif interchangeable basé sur une monture à vis de 39 mm a été produit ainsi qu'un objectif normal de 50 mm, un objectif grand-angle de 35 mm et un téléobjectif de 135 mm.

Le Leica II sortit en 1932 avec un télémètre intégré couplé à un mécanisme de lentille de focalisation. Le Leica III ajouta des vitesses d'obturation lentes jusqu'à 1 seconde et augmenta le grossissement du télémètre à 1,5 × pour une focale plus précise. Le dernier modèle conçut par Barnack avant sa mort est le IIIa qui sortit en 1935. Celui-ci ajouta la deuxième vitesse d'obturation de 1/1000. Par la suite, Leitz continua de peaufiner ce modèle jusqu'en 1957. La version finale, le IIIg comprenait un grand viseur assez similaires de celui du M3 mais toujours avec le viseur et télémètre séparée. Ces modèles avaient tous une combinaison fonctionnelle de cadrans circulaires et de fenêtres carrées qui était assez esthétique bien que quelque peu fouillis en apparence. Tous restent parfaitement utilisables aujourd'hui encore si entretenu correctement.

Le Leica est particulièrement associée à la photographie de rue, en particulier du milieu à la fin du 20e siècle, utilisé par des photographes renommés tels que Henri Cartier-Bresson, Elliott Erwitt et bien d'autre.

Du M3 au M9

En 1954 Leitz dévoila le Leica M3, un modèle utilisant un objectif à baïonnette considéré par beaucoup comme un miracle de conception pour sa combinaison d'apparence simple et de flexibilité fonctionnelle. Il combine le télémètre et le viseur dans un grand viseur avec une double image plus lumineuse au centre et introduit un système de correction de parallaxe. En outre, cet appareil avait un obturateur à plan focal caoutchouté qui fût connu pour sa fiabilité et est probablement le plus silencieux obturateur à plan focal jamais conçut. Ce modèle a continué à être affiné (les dernières versions étant le M7 et MP qui ont tous deux un cadre de viseur pour les objectifs allant du 28 au 135 mm qui indiquent automatiquement quel objectif est utilisé) ; cependant, la qualité de base et la simplicité de conception n'a pas changé. En 2006 Leica commercialisa le M8, de successeur numérique de la gamme M3-M7. A noter que le M8 nécessite l'utilisation d'un filtre infrarouge pour photographier des scènes contenant certaines matières notamment les tissus synthétiques noires en raison de sa haute sensibilité à la lumière infrarouge. Le Leica M9 en vente depuis septembre 2009, avec une capacité de 18,5MP, rivalise avec pas mal de ses concurrents.

Coté Réflex

Leica a également produit une série de reflex commençant par la Leicaflex en 1964 suivie par le Leicaflex SL et l'Leicaflex SL2. Tous les modèles Leicaflex possédaient un obturateur mécanique et posemètre électronique initialement avec une mesure de la lumière non-TTL (through-the-lens), puis TTL à partir du modèle SL. Les Leicaflexes ont été suivies par la série Leica R en commençant par le R3 qui ont été initialement conçut en collaboration avec Minolta Corporation. Tous les reflex de la série R ont un obturateur électronique, sauf pour le R6 qui est entièrement mécanique mise à part le posemètre. La R8 a été re-conçu et fabriqué par Leica avec un boitier plus grand et un nouveau look distinctif. Le R9 fabriqué de 2002 à Janvier 2008 avait aussi un module numérique de secours en option. Les reflex Leica ont été bien reçus, sans atteindre pour autant le succès des modèles télémétriques de l'entreprise. Les optiques étaient excellents, mais plus limitées en terme de choix comparé à ceux offerts par les concurrents japonais de Leica sur le marché des reflex. Les reflex Leica manquaient également les nouvelles fonctionnalités proposées par concurrence japonaise; les modèles avec mesure à travers l'objectif et exposition automatique sont arrivés plus tard que leurs concurrents et Leica n'a jamais fait d'appareil avec mise au point automatique. A cause de cela et du prix extrêmement élevé des SLRs Leica et de leurs objectifs, la marque fût peu attrayantes pour les photographes professionnels de terrain.

Copié mais jamais égalé

Leitz a été la première entreprise à utiliser des lentilles asphériques multicouches et des lentilles conçut à base de terre rares, ainsi que de nombreuses autres innovations importantes. Des années 30 à 50, le Leica était en rivalité avec le Contax pour être le meilleur appareil du marché. Un mythe ce forma autour des objectifs Leica. Il a été dit que les photographies prises avec ces derniers se distinguaient des photos prises avec d'autres objectifs. Il y eu bien-sur beaucoup de controverse à ce sujet.

Un certain nombre de fabricants d'appareils photos conçurent leurs modèles basés sur la conception du télémètre de Leica. Ceux-ci comprennent Leotax, Nicca et les premiers modèles Canon au Japon le Kardon aux États-Unis, Reid en Angleterre et la Fed et Zorki en URSS.

Leica et le marché de l'antiquité

Que ce soit pour les appareils photos, les objectifs, les accessoires ou toutes autres types de produits dérivés, si c'est Leica, ça se collectionne. Il y a des dizaines de livres sur Leica mais aussi des guides de collection, notamment les trois volumes de Leica, an Illustrated History by James L. Lager. Les premiers appareils ou ceux rares ainsi que les accessoires peuvent atteindre des prix très élevés sur le marché. Par exemple, un acheteur anonyme a gagné une enchère pour un Leica de 1923 très rare pour la modique somme de 2,6 millions d'euros à une vente aux enchères à Vienne en 2012.

Leica de nos jours

En 2011, la banque d'investissement américaine Blackstone a acheté une participation de 44%.

Le 26 Novembre 2013, Leica Camera AG a annoncé la conclusion d'un processus de prise de contrôle du concurrent Suisse Sinar Photography AG. Les deux sociétés ont convenu de ne pas divulguer les détails de la fusion. Sinar Photographie AG possède un portefeuille d'appareils photos grand format, d'objectifs et de systèmes d'obturation.

En mai 2014 Leica Camera AG a finalisé la construction d'une nouvelle usine à Am Leitz Park 1 dans la nouvelle zone industrielle de Wetzlar, retournant ainsi dans la ville où tout a commencé.

Leica fait également une ligne d'objectifs utilisés sur des projets cinématographiques. D'ailleurs, en Février 2015, l'équipe de conception a reçu un Academy Scientific and Engineering Award pour la conception optique et mécanique des objectifs Leica Summilux-C.

Fabricant


Chris C.

Passionné de photo depuis ma plus tendre enfance, j'ai étudié ce vaste sujet à la fac. C'est une période qui me manque, surtout le développement photo en chambre noir… Par la suite, j'ai commencé à devenir contributeur sur le site iStockPhoto en 2006 et ai finalement créé Déclic Photo fin 2014.