Avec Flickr qui décide de vendre les impressions photos de ses membres n'ayant pas stipuler “Tout droit réservé” pour leur œuvres et ceux, sans rétrocession de royalties, il est peut être temps pour certain d'eux de vendre leurs photos sur un site de microstock. Oui mais lequel? Il y en a tellement.

Voici une liste non exhaustive de sites internet où il est possible de vendre ses photos par ordre de création

  • iStockphoto à été fondé en Mai 2000 par Bruce Livingstone est appartient depuis février 2006 à Getty Images qui l'acheta 50M$. Le site de nos jours est disponible en 11 langues, dont le français, à 250 000 contributeurs et 15 millions de photo en ligne.
  • Dreamstime fût en ligne depuis 2000 en tant que banque d'images jusqu'à sa transition en microstock en 2004 par Serban Enache et Dragos Jianu. Le site de nos jours est disponible en 12 langues, dont le français, à 157 000 contributeurs et plus de 28 millions de photo en ligne.
  • Shutterstock à été fondé en 2003 par Jon Oringer qui est toujours CEO à l'heure actuelle. En Septembre 2009, Shutterstock racheta son concurrent BigstockPhoto, étendant ainsi sa présence sur internet. Le site de nos jours est disponible en 20 langues, dont le français, à 60 000 contributeurs et 47 millions de photo en ligne.
  • 123RF à été fondé en Juin 2005 par Andy et Stephanie Sitt, déjà fondateur en 2000 de la banque d'images Inmagine. Le site de nos jours est disponible en 16 langues, dont le français, à 100 000 contributeurs et plus de 34 millions de photo en ligne.
  • Fotolia à été fondé en Novembre 2005 par Oleg Tscheltzoff, Patrick Chassany et Thibaud Elziere. Il fût revendu en Mai 2010 à la firme Kohlberg Kravis Roberts pour 150M$. Cette dernière la revendit à Adobe en Décembre 2014 pour 800M$. Le site de nos jours est disponible en 23 langues, dont le français, à 5 millions de contributeurs et plus de 34 millions de photo en ligne.
  • Depositphotos à été fondé en Novembre 2009 par Dmitry Sergeev. Le site est disponible en 16 langues, dont le français, à 180 000 contributeurs et plus de 14 millions de photo en ligne.

Chacun de ces sites à ses avantages et ses inconvénients. Certains sont plus avantageux sur le plan des commissions (iStockphoto par exemple) alors que d'autre sont plus avantageux pour les clients (Fotolia va jusqu'à proposer des photos gratuitement). Avant de vous décidez, lisez attentivement les conditions de ventes de chacun de ces sites, car parfois, mieux vaut vendre moins et plus cher que régulièrement pas cher, enfin, c'est une question de point de vu.

Microstock, Banque d’images, Photo numérique


Chris C.

Passionné de photo depuis ma plus tendre enfance, j'ai étudié ce vaste sujet à la fac. C'est une période qui me manque, surtout le développement photo en chambre noir… Par la suite, j'ai commencé à devenir contributeur sur le site iStockPhoto en 2006 et ai finalement créé Déclic Photo fin 2014.