À la base, le light painting s'obtient généralement de nuit, avec un trépied et un appareil photo avec un temps de pose de 30 secondes minimum. Il faut surtout, une source de lumière de genre lampe torche que l'on fait bouger devant la caméra pour faire des motifs ou écrire un texte. Oui enfin, ça c'était jusqu'à l'année dernière, maintenant, la société New-yorkaise Bitbanger Labs a commercialisé, grâce à une levée de fond sur le site Kickstarter, le pixelstick. Comment ça marche, très simple, vous importez grâce à une carte SD, une ou plusieurs images de 200 pixels de haut (1 pixel = 1 LED) et aussi large que vous le désirez, puis, il suffit d'en choisir une, lancer la séquence tout en marchant avec le stick (pas forcement en ligne droite), pendant que le DSLR shoot, et voilà.

Voici une vidéo du pixelstick en action pour avoir une idée plus clair des possibilités.

Light painting, Accessoire, Photographie longue pose


Chris C.

Passionné de photo depuis ma plus tendre enfance, j'ai étudié ce vaste sujet à la fac. C'est une période qui me manque, surtout le développement photo en chambre noir… Par la suite, j'ai commencé à devenir contributeur sur le site iStockPhoto en 2006 et ai finalement créé Déclic Photo fin 2014.